Placements Financiers


Assurance Vie

L’assurance vie est le moyen incontournable d’épargner en cumulant nombre d’avantages. Elle constitue en effet le placement préféré des français pour de bonnes raisons.
L’argent placé en assurance vie est très liquide, les sommes qui y sont déposées sont en effet récupérables à tout moment…
Il est possible d’investir sur les fonds en Euro, fonds garantis par les assureurs, qui, avec leur «effet cliquet», vous garantissent que la plus value soit définitivement acquise.
Il est également possible d’investir sur à peu près tous les secteurs d’investissement existants au travers d’OPCVM (détenus sous forme d’« Unités de Compte ») gérés par des professionnels de la gestion financière…
La fiscalité de l’assurance vie est extrêmement privilégiée, tant sur le plan de l’impôt sur le revenu que sur les droits de succession. Aucun type d’épargne ou de placement ne cumule autant d’avantages.

Le contrat de capitalisation

Copie conforme du contrat d’assurance vie pour ce qui est de la fiscalité sur les produits et des supports d’investissement (fonds en euro et Unités de compte), le contrat de capitalisation diffère en ce sens qu’il ne s’éteint pas au décès du souscripteur.
Il entre en effet dans la succession du défunt et est traité comme les autres biens. Il peut donc être détenu finalement par plusieurs héritiers en indivision, être détenu en démembrement etc…
Sur le plan patrimonial, il offre des possibilités différentes qui permettent de remplir des objectifs distincts.

PEA (Plan Epargne en Action) et PEA Assurance

Le PEA est une enveloppe permettant de détenir des actions européennes dans un cadre fiscal privilégié.
En effet, dès 5 années de détention, le PEA est totalement exonéré d’impôt sur la plus-value (pas des prélèvements sociaux en revanche) avec la contrainte cependant que si des retraits sont effectués, plus aucun versement n’est possible par la suite.
Avant 5 années, la taxation est plus importante en cas de retrait et le PEA est obligatoirement clôturé.
Dans le cas du PEA Assurance, l’investissement se fait via des OPCVM éligible au PEA, c’est à dire remplissant les conditions d’une proportion de 75 % des actifs investis en Europe.
Tout comme en assurance vie, cela permet de profiter des avantages du marché action sans avoir à gérer soi même son portefeuille. Vous bénéficiez de l’expertise de grandes Sociétés de Gestion et d’une diversification plus importante. Cela limite d’autant le risque encouru.

Livrets d’Epargne

Le compte à terme permet de faire bénéficier à son épargne d’un taux de rémunération qui va dépendre de la durée du placement. L’épargne n’est pas bloquée, elle peut être retirée à tout moment. Toutefois, plus elle reste en compte longtemps et plus le taux d’intérêt, connu à l’avance, sera important.
Ce type de compte permet de faire fructifier son épargne pendant la période d’incertitude sur ce que l’on va faire à court ou moyen terme… Et si on ne se décide pas et que l’épargne reste en compte, sa rémunération augmente par pallier.

Le compte épargne rémunéré permet quand à lui de faire fructifier son épargne sur le plus court terme, dans l’attente d’un autre placement le plus souvent. Le compte épargne rémunéré bénéficie généralement d’un taux boosté sur les 3 premiers mois mais plafonné à une certaine somme placée. Il est possible de conserver son compte aussi longtemps qu’on le veut mais le taux de rémunération n’augmentera pas avec son l’ancienneté.

Les Fonds d’investissement : OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeur Mobilière)

Ce sont des supports d’investissement qui sont à détenir au sein d’un contrat d’assurance vie, un PEA ou d’un compte titre.
Sous forme de FCP (Fonds Communs de Placement) ou de SICAV, les OPCVM, aussi appelés « Unités de Compte » dans les contrats d’assurance vie, permettent de bénéficier de l’expertise de gérants professionnels et de la vigueur des marchés financiers.
Il existe toute sorte de fonds avec des secteurs d’investissement variés et des profils de risques différents. : du plus dynamique au plus prudent.